Réserves de biosphère en Provence Alpes Côte d’Azur

Les réserves de biosphère sont des aires portant sur des écosystèmes ou une combinaison d’écosystèmes terrestres et côtiers/marins, reconnues au niveau international.
Dans le cadre du Programme de l’UNESCO sur l’homme et la biosphère (MAB – Man and Biosphère), les réserves de biosphère sont établies pour promouvoir une relation équilibrée entre les êtres humains et la biosphère.
Une réserve de biosphère comprend trois zones : une zone centrale, une zone tampon, une zone de transition.
Les réserves de biosphères, le plus souvent leurs zones centrales, sont basées sur des espaces protégés pré-existants (réserves naturelles, parcs nationaux, parcs naturel régionaux…). Elles peuvent donc correspondre à un objet géographique faisant déjà l’objet d’une autre couche appartenant aux Espaces Naturels Protégés (ENP) en vue d’atteindre des objectifs spécifiques de conservation du patrimoine naturel.
Cette désignation internationale repose sur un zonage triple : zone centrale, zone tampon, aire de transition. L’aire de transition n’a pas nécessairement vocation à être intégrée à un système d’information géographique ; en effet, selon le « Guide d’Aide à la Gestion » des réserves de biosphère françaises, elle ne présente pas toujours de limite extérieure bien définie.

Retour haut de page