Parc du Luberon – Végétation du massif du Luberon – 1944

Étude de la dynamique évolutive de la végétation de 1944 à nos jours.
Si jusque dans les années 70 on parlait encore de « milieux dégradés » en parlant des pelouses
sèches, ces formations sont aujourd’hui reconnues de valeur biologique majeure. Ces pelouses
sèches très originales ont fait l’objet de mesures de conservation ambitieuses menées par le Parc.
Elles figurent aussi dans les priorités de la Directive Habitats. L’objectif de l’étude est de voir comment
ces pelouses ont pu se raréfier de 1944 à nos jours. Ce jeu de données est à mettre en relation avec le jeux de données de 1973 et 1999.
Ce jeu de donnée a été réalisé à partir des missions aériennes de 1944, noir et blanc, au 1/25 000ème, prise par l’armée américaine, conservée par l’Aérophotothèque du Centre Camille Jullian d’Aix-en-Provence.
L’analyse par photo-interprétation nous a permis de définir une typologie en 4 classes :
• les milieux herbacés : les pelouses,
• les milieux semi-ouverts : les garrigues,
• les milieux semi-fermés : les matorrals,
• les milieux fermés : les forêts.

Suite à l'ouverture de notre nouveau portail le 04/02/2021 et en conformité avec le RGPD, votre ancien compte Crige a été supprimé. Nous vous invitons à recréer un compte si vous le souhaitez pour bénéficier de services du Crige
Retour haut de page